Selon la déclaration officielle, suite à la réunion du Conseil chinois d’Etat, les autorités du pays ont l’intention d’amplifier les activités destinées à conserver et à développer la médecine chinoise traditionnelle. Ce domaine pourra bénéficier de plus de ressources, en particulier, pour conserver les textes médicaux anciens.