L'ALPHABET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ALPHABET

Message  Coraline le Mar 8 Mar - 15:39



  • SYMBOLIQUE DE L’ALPHABET 


 

 La lettre A est un élan vers le Ciel, une prière, une antenne, mais cette lettre évoque aussi les deux pieds sur la Terre, que l'horizontale stabilise. Aucune autre lettre n'a cette Force, cette puissance que possède le A. Première lettre de l'alphabet, le A est toute l'énergie du 1, comme l'affirmation, l'activité, l'agressivité, l'intelligence et le commandement, le début ou le changement, mais aussi au négatif la tyrannie qui peut intervenir. 

 

Un certain dynamisme est issu de la lettre B, mais celui-ci est en dualité, refermé sur lui-même qui pousse à l'introversion, la pudeur et la timidité. Le sensible et le sensuel l'emportent ici sur le cérébral. Cette lettre est repliée sur elle-même, elle risque pour cela des crises affectives.

  

 

La lettre C est un réceptacle permettant la libre communication. Cette lettre reçoit, absorbe et contient, mais elle laisse repartir. Intuition et expression sont au rendez-vous. Il lui arrive de trop donner et de s'éparpiller. C'est un pouvoir de transmutation possible. 

 

La lettre D, quatrième lettre, est limitée comme le nombre 4d4, renfermée et secrète, mais elle est aussi physique et sensuelle. S'il n'y a pas d'ouverture, le dogmatisme peut devenir trop fort. 

 

La lettre E est bien assise sur le sol, dans la même direction que celle des activités physiques du 5. Elle est plus matérielle que spirituelle. Elle évoque beaucoup d'activités risquant de devenir trop rapides, trop aventureuses ou trop sexuelles. 

 

Dans la lettre F, il y a un déséquilibre, un manque de sens matériel, un danger de chute. Mais il y a aussi toutes les responsabilités familiales issues du 6, (F est la sixième lettre de l'alphabet), à assumer. 

 

 

La lettre G reçoit, tout comme le C, mais elle garde tout. Elle indique réceptivité et réflexion, sélectivité et protection. Le repliement sur soi-même peut mener à l'introversion, à la mélancolie, à la dissimulation, tout comme le nombre 7, puisque c'est la septième lettre. 

 

La lettre H repose solidement sur le sol, mais elle permet une circulation, dans tous les sens. Monter vers la spiritualité ou descendre vers la matière, le H peut être cyclothymique. D'un mouvement souvent instable, celui-ci peut être souvent violent.

 

La lettre I est la lettre la plus droite et la plus simple, mais d'une extrême tension. Elle est plutôt solitaire, accompagnée de toute l'émotivité du nombre 9. Elle est difficile, avec de gros risques. 

 

La lettre J est incertaine, car elle est à la fois droite et courbe, avec une prédominance des influences du nombre 1, ce qui lui donne un caractère pionnier, créateur et ouvreur de pistes. 

 

 

Le K est une antenne, un fût montant et une traverse. Elle peut aller chercher au Ciel, puis ramener sur la Terre. Elle évoque inspiration et révélation, tout comme le 11, car c'est l'onzième lettre de l'alphabet. Elle peut aussi dramatiser et déboucher sur de la nervosité et de l'impulsivité. 

 

Le L est un angle droit. C'est la rectitude verticale, consolidation horizontale, choix de parcours amenant à l'analyse, à la pédagogie, à la réflexion et à l'hésitation. 

 

 

La lettre M est solidement implantée par ses deux verticales, symétrique et stable. Elle permet également un mouvement et une mobilité, qui sont issus du 4 et 13. Elle peut être aussi physique. Cette lettre est souvent terre à terre, de façon parfois trop dure.

 

La lettre N a une forme dissymétrique et appelle au mouvement. Elle évoque de l'instabilité et du changement, de la curiosité et des nouveautés, ceci avec tous les bagages du 5, et tous ses excès. 

 

La lettre O évoque une courbe idéale, harmonie et douceur, sensualité et amour, elle est plus 6 que 15, bien qu'elle soit la quinzième lettre, 1 + 5 = 6. Cette lettre est une fin et un commencement se rejoignant, un cycle en elle-même. Mal vécue elle peut aussi être introvertie, égoïste et passionnelle. 

 

La lettre P porte la tête haute, mais elle risque de tomber. Elle est cérébrale et orgueilleuse, timide et réservée. Elle peut agir avec les implications du nombre 7 et les risques du 16, puisque le P est la seizième lettre de notre alphabet et que 1 + 6 = 7. 

 

Par la lettre Q, le cycle est arrêté, fixé au sol, au matériel, à l'argent. Il y a pourtant un rapport possible avec le Cosmos, car c'est la dix-septième lettre, l'Etoile du tarot, rapport avec l'au-dessus. Il y a dedans aussi le profil du karma 8 (17 = 1 + 7 = Cool, et les possibilités de négativités du même nombre, les problèmes du monde matériel lorsqu'on ne respecte pas à sa juste valeur. 

 

 

La lettre R est reliée aux réalités de la terre. Et elle possède la grande émotivité du 9, alliée au côté parfois malsain du 18. Mal vécue, elle peut être délicate. 

 

 

La lettre S évoque le superbe. Séduction qui se love, les deux courbes en sens contraire remuent tout, sens dessus dessous. Cette lettre est à l'image du 19, tantôt karma, tantôt Soleil, possédant aussi le nombre 1 en elle. 

 

La lettre T peut évoquer le fléau de la balance, c'est la lettre du jugement. Vingtième lettre, elle est aussi un 2, qui peut barrer l'élan lorsqu'elle est mal vécue.

 

La lettre U, 21ème lettre, évoque un réceptacle féminin, qui tente d'être une antenne, par ses propres vibrations créatrices. 

 

La lettre V est un réceptacle possédant des antennes. Il est ouvert au Cosmos, mais se tient sur sa pointe, il peut avoir tous les problèmes du nombre 22d22, puisque le V est la vingt-deuxième lettre. Lettre d'énergie cosmique et sexuelle, c'est une force de la nature, évoquant créativité et mysticisme, mais peut facilement basculer. 

 

La lettre W, 23ème lettre, est un M renversé, un double V, reposant deux fois sur le sol et son côté anguleux évoque un chaos possible. Elle a toutes les caractéristiques du 5 (2 + 3 = 5), les changements, les nouveautés, les recherches et également son instabilité et ses aventures. 

 

La lettre X, issue du 24 (24 ème lettre) et du 6 (2 + 4 = 6), est une croix qui barre, un croisement dangereux. L'opposition, la dualité, les plaintes et la destruction sont évoquées par cette lettre de sacrifice, d'abnégation et de renoncement. Elle est liée traditionnellement à la magie noire, à l'interdit. 

 

La lettre Y, 25ème lettre, est un carrefour, la baguette de coudrier (permettant de repérer des points d'eau et d'énergie).

Les choix sont à faire, jamais évidents, parfois douloureux, mais l'intuition et l'élévation spirituelle peuvent être présents. Lettre extrême, dans le sens où elle peut tout ou rien.

  

La lettre Z, 26ème et dernière lettre de l'alphabet, demande l'équilibre et le repos, alors que tout peut être remis en question. Le nombre 8, avec son sens de la matière et de recommencements, est présent. Il ne sert à rien avec cette lettre, de pousser les choses à l'extrême. 

Source : aladiah

_________________
avatar
Coraline


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum