La loi travail.

Aller en bas

La loi travail.

Message  Lisa le Ven 11 Mar - 20:30

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais quand j'entends Besancenot dire "on ne va pas revenir en 1919", ou les étudiants dire "nos parents et grands parents se sont battus pour avoir des Droits, je suis consternée!

Aux étudiants, j'ai envie de dire, allez bosser, vous avez la chance d'être étudiants et vous vous ferez la place que vous voudrez, si vous en avez l'ambition. Mais que dites-vous aux jeunes sans diplômes, sans espoir auxquels rien n'est proposé? Ils prétendent savoir ce que doivent être les réglementations concernant l'apprentissage.

La loi proposée en France a fonctionné en Espagne et en Italie. La France à la traine, et  le 1er Ministre italien Mattéo Renzi vient s'adresser aux jeunes Français pour expliquer ce qui a fonctionné chez lui...

Ces étudiants raisonnent comme des vieux, manipulés par des frondeurs et des syndicats. Leurs leaders seront peut-être dans les cabinets ministériels ou, comme Bruno Julliard passé de délégué syndical étudiant à fonctionnaire à la Mairie de Paris en récompense de ses luttes.
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Fred Carpe le Sam 12 Mar - 8:07

Si je me base sur ce qu'était l'UNEF dans ma fac, le lieu où l'on pouvait trouver la meilleure beue et la fumer tranquillement en public, ça ne me rassure pas sur l'avenir de ceux qui y glandent toute la journée pour refaire le monde selon les directives de Solferino  fou

Le plus ironique aujourd'hui c'est que même Hollande se prend ses bébés révolutionnaires dans la tronche, qui s'excitent comme des puces pour un loi pas trop mal foutue (pour une fois) mais qui va se vider de sa substance dans les semaines qui vont venir sous la pression du bon peuple manipulé 

Amis gauchistes, à vous  ;bye2

_________________

« Il y a deux jours dans une année où l’on ne peut rien faire. Ils s’appellent hier et demain. Pour le moment, aujourd’hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre». 






avatar
Fred Carpe
Administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Phisto le Sam 12 Mar - 11:45

Lisa a écrit:Je ne sais pas ce que vous en pensez mais quand j'entends Besancenot dire "on ne va pas revenir en 1919", ou les étudiants dire "nos parents et grands parents se sont battus pour avoir des Droits, je suis consternée!

Aux étudiants, j'ai envie de dire, allez bosser, vous avez la chance d'être étudiants et vous vous ferez la place que vous voudrez, si vous en avez l'ambition. Mais que dites-vous aux jeunes sans diplômes, sans espoir auxquels rien n'est proposé? Ils prétendent savoir ce que doivent être les réglementations concernant l'apprentissage.

La loi proposée en France a fonctionné en Espagne et en Italie. La France à la traine, et  le 1er Ministre italien Mattéo Renzi vient s'adresser aux jeunes Français pour expliquer ce qui a fonctionné chez lui...

Ces étudiants raisonnent comme des vieux, manipulés par des frondeurs et des syndicats. Leurs leaders seront peut-être dans les cabinets ministériels ou, comme Bruno Julliard passé de délégué syndical étudiant à fonctionnaire à la Mairie de Paris en récompense de ses luttes.
J’avais posté ce comm. il y a quelques jours.....au sujet de notre jeunesse...
Ça reste un peu sur le sujet de ton fil non?........
Qu'en penses-tu Lisa?.....
Quand à ce petit profiteur de Julliard, il a fait école, d'autres commencent à se pointer pour faire comme lui, se faire entendre et trouver une planque....
Et après des potes, ben on en a que foutre une fois qu'on est casé hein!....
De nos jours beaux parleurs et magouilleurs est le meilleur des métiers!....pasmafote

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
<<...J'ignorais jusqu'à cet instant l'existence de cette nouvelle pratique des "arts " qu'on rencontre dans ces réseaux qui n’ont de social que le nom s’pas....

Mais bon on arrêtera jamais la connerie humaine et tout ce qu'elle peut détruire!…….Autant notre jeunesse que la société elle même!
 

Dans le mot . »…. libéralisation", il y a une notion de liberté, ....et depuis qu'on n’a fait à une certaine époque l'apologie de le logique du  « laissé faire et du je chamboule tout »……on a laissé s’effacer de nombreux repères qui jalonnaient jadis le parcoure du bon sens et les chemins qui conduisaient davantage la jeunesse à de bien meilleures destinations.

Mais un beau jour au nom de la sacro sainte liberté et de la libéralisation des mœurs, des tripatouilleurs sociaux,…… technocrates autant indésirables qu’intellectuels ratés,  décidèrent du changement, un changement dans le bon sens mais à l’envers!

Adieu les repères!, l’ère du n’importe quoi est arrivé, c’est à celui qui saisira le premier  la queue du diable pour attirer l’attention sur lui! 

Les jeunes sont vieux avant l’âge en brulant le chandelle par les deux bouts!. Certains iront mêmes  jusqu’à pratiquer des jeux dangereux à l’âge même ou une voir même qu’un deux génération avant d’aucunes  jouaient  encore à la poupée.
Le résultat ne c’est pas fait attendre, arrive ce qui devait arriver, on lance, on tolère n’importe quel jeux qu’on ne peut plus arrêter et dont les conséquences peuvent être des plus redoutables…..

Quelle désespoir et quel gâchis!

Cette même jeune fille  il y a cinquante ans aurait eu l’espoir et l’ambition d’avoir une vie des plus brillantes, et bien aujourd’hui elle vient de se donner la mort en ayant participer à ce qu’il est convenu d’appeler:…. jeux,  mais qui en fait et en vrai n’est qu’un piège qui peut conduire à la mort.


Mon dieu quelle tristesse, quel désastre....>>

_________________
La difficulté attire l’homme de caractère,  car c’est en l’étreignant qu’il se réalise lui même
avatar
Phisto


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Lisa le Sam 12 Mar - 13:00

Bonjour Phisto.

Ces jeunes privilégiés sont en effet vieux avant l'âge. Un reportage en 1 ère année à la Sorbonne montrait: 

Des cours d'orthographe et des dictées!!!, parce que les lettres de motivation ne s'écrivent pas en sms.

J'étais pour les filières d'excellence initiées par Sarkozy
Les jeunes qui travaillaient et avaient de bons résultats pouvaient accéder à des facs et à de grandes écoles plus facilement. Le travail récompensé, mais le gouvernement s'est empressé de les supprimer, au nom de l'égalité. Quelle égalité? La médiocrité?

Regardant le salon de l'agriculture, j'ai vu des très jeunes 20 ans, bien décidés à continuer auprès de leurs parents et grands parents. Ce jeune qui depuis 4 ans bichonne son taureau Fêtard, sacré le plus beau et donc médaillé. Il sait que sa vie ne sera pas facile mais il a la passion et porte l'héritage familial.

Les étudiants, eux, sont à la fac à peu près systématiquement après le bac. Combien ont-ils un but, une vraie ambition? Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'enfants d'agriculteurs ou éleveurs à la fac. 

Ce gouvernement n'a pas cédé sur le mariage qui ne concerne pas grand monde. Il serait bien qu'il soit aussi déterminé face à la rue, pour cette loi qui chez nos voisins a fait baisser le chômage de manière significative.

Et enfin, sans raconter ma vie, j'ai l'exemple de mon fils. Parcours difficile d'enfant précoce, échec scolaire, 3 ans déscolarisé, 1 TA ratée, et puis un jour, le déclic. Il a enfin été orienté vers un organisme où une personne l'a évalué et mis sur la bonne voie. Aujourd'hui, il fait une 1ère année de capacité en Droit, travaille ses cours, espère passer directement en licence. Il faut une moyenne de15, il a pour le moment 14. Cela aussi, merci au gouvernement de Sarkozy. Avant, la capacité en Droit était une fin en soi. Maintenant, elle est une porte ouverte.

Nathan veut  être avocat. Il sait qu'il ne devra compter que sur lui-même.

Ma conclusion est que ces étudiants et maintenant les lycéens, pourquoi pas, les maternelles, sont dans l'ensemble des petits cons privilégiés qui ne savent rien de la vie et croient que tout leur est dû parce qu'ils sont JEUNES!!!

Le plus grave est qu'ils sont soutenus par les parents qui s'imaginent que leurs jeunes dans la rue, est une preuve d'intelligence!


Dernière édition par Lisa le Sam 12 Mar - 13:49, édité 2 fois
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  granny le Sam 12 Mar - 13:32

Lisa a écrit:Bonjour Phisto.

Ces jeunes privilégiés sont en effet vieux avant l'âge. Un reportage en 1 ère année à la Sorbonne montrait: 

Des cours d'orthographe et des dictées!!!, parce que les lettres de motivation ne s'écrivent pas en sms.

J'étais pour les filières d'excellence initiées par Sarkozy
Les jeunes qui travaillaient et avaient de bons résultats pouvaient accéder à des facs et à de grandes écoles plus facilement. Le travail récompensé, mais le gouvernement s'est empressé de les supprimer, au nom de l'égalité. Quelle égalité? La médiocrité?

Regardant le salon de l'agriculture, j'ai vu des très jeunes 20 ans, bien décidés à continuer auprès de leurs parents et grands parents. Ce jeune qui depuis 4 ans bichonne son taureau Fêtard, sacré le plus beau et donc médaillé. Il sait que sa vie ne sera pas facile mais il a la passion et porte l'héritage familial.

Les étudiants, eux, sont à la fac à peu près systématiquement après le bac. Combien ont-ils un but, une vraie ambition? Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'enfants d'agriculteurs ou éleveurs à la fac. 

Ce gouvernement n'a pas cédé sur le mariage qui ne concerne pas grand monde. Il serait bien qu'il soit aussi déterminé face à la rue, pour cette loi qui chez nos voisins a fait baisser le chômage de, manière significative.

Et enfin, sans raconter ma vie, j'ai l'exemple de mon fils. Parcours difficile d'enfant précoce, échec scolaire, 3 ans déscolarisé, 1 TA ratée, et puis un jour, le déclic. Il a enfin été orienté vers un organisme où une personne l'a évalué et mis sur la bonne voie. Aujourd'hui, il fait une 1ère année de capacité en Droit, travaille ses cours, espère passer directement en licence. Il faut une moyenne de15, il a pour le moment 14. Cela aussi, merci au gouvernement de Sarkozy. Avant, la capacité en Droit était une fin en soi. Maintenant, elle est une porte ouverte.

Nathan veut  être avocat. Il sait qu'il ne devra compter que sur lui-même.

Ma conclusion est que ces étudiants et maintenant les lycéens, pourquoi pas, les maternelles, sont dans l'ensemble des petits cons privilégiés qui ne savent rien de la vie et croient que tout leur est dû parce qu'ils sont JEUNES!!!

Le plus grave est qu'ils sont soutenus par les parents qui s'imaginent que leurs jeunes dans la rue est une preuve d'intelligence!

::top bravo bravo bravo plus1

_________________
"Aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, mais regarder dans la même direction" A. de Saint Exupéry
Carpe Diem

avatar
granny


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Lisa le Sam 12 Mar - 13:47

Je viens d' entendre qu'en 2004, 14/100 des titulaires de BEP ou CAP étaient au chômage. Aujourd'hui: plus de 30/100...


Dernière édition par Lisa le Lun 14 Mar - 13:44, édité 1 fois
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Franz57 le Dim 13 Mar - 0:49

Lisa a écrit:

Ce gouvernement n'a pas cédé sur le mariage qui ne concerne pas grand monde. Il serait bien qu'il soit aussi déterminé face à la rue, pour cette loi qui chez nos voisins a fait baisser le chômage de manière significative.

Quelques chiffres qui sont rarement évoqués par les experts de la doxa économique:

Taux de chômage chez les jeunes au 31/12/2015:

- France :    25,90%
- Italie:       37,90% ( soit 12% de plus qu'en France)
- Espagne:   46% (soit 20,10% de plus qu'en France)
avatar
Franz57


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Fred Carpe le Dim 13 Mar - 8:26

Loi El Khomri : les opposants sont les jeunes "privilégiés, favorisés




http://www.europe1.fr/societe/loi-el-khomri-les-opposants-sont-les-jeunes-privilegies-favorises-2691046#xtor=CS1-15


Il y a jeune et jeune  Wink

_________________

« Il y a deux jours dans une année où l’on ne peut rien faire. Ils s’appellent hier et demain. Pour le moment, aujourd’hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre». 






avatar
Fred Carpe
Administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Lisa le Lun 14 Mar - 13:27

Fred Carpe a écrit:Loi El Khomri : les opposants sont les jeunes "privilégiés, favorisés




http://www.europe1.fr/societe/loi-el-khomri-les-opposants-sont-les-jeunes-privilegies-favorises-2691046#xtor=CS1-15


Il y a jeune et jeune  Wink

Tout va bien, Chef, Manuel est en train de retirer tout ce qui fâchait nos valeureux étudiants qui ne sont en aucun cas représentatifs des jeunes au chômage sans formation ni diplôme.

L'apprentissage dont les conditions ont bien besoin d"être revues,terminé, les étudiants ont dit non. Or les réglementations imposant des horaires différents aux apprentis par rapport aux ouvriers, les patrons (BTP) n'en prennent plus. Ils ne peuvent pas organiser le travail et les transports avec des horaires différents

J'avais entendu que des cueilleurs de cerises n'avaient pas le droit de monter à une échelle....


extrait de l'article;

"Aujourd'hui, ceux qui bloquent la réforme du marché du travail, ce [...] sont les jeunes privilégiés, favorisés, qui vont empêcher que l'on réforme le marché du travail de ceux qui n'ont pas de job, puisque 80% des chômeurs sont des non qualifiés", avance Laurent Bigorgne. "Ce sont des gens relativement protégés, les 'insiders', qui sont en train de lutter contre les 'outsiders'. C'est comme ça que je vois le conflit se dérouler sous nos yeux", soutient cet agrégé d'histoire-géographie.
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  descartes le Lun 14 Mar - 13:46

tout ne peut pas être dit ou être fait au nom de la sacro-sainte liberté d'entreprendre.... la loi , comme la justice se doit d'être équilibrée (la balance) . Un siècle d'acquis sociaux au prix de sacrifices de vies, parfois, ne peut être sacrifié d'un trait de plume au nom de la mondialisation qui voudrait que nous nous alignions sur les plus pauvres.

_________________
A quoi servirait l'intelligence si l'imbécillité n'existait pas !
avatar
descartes


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Lisa le Lun 14 Mar - 13:58

descartes a écrit:tout ne peut pas être dit ou être fait au nom de la sacro-sainte liberté d'entreprendre.... la loi , comme la justice se doit d'être équilibrée (la balance) . Un siècle d'acquis sociaux au prix de sacrifices de vies, parfois, ne peut être sacrifié d'un trait de plume au nom de la mondialisation qui voudrait que nous nous alignions sur les plus pauvres.


Les acquis sociaux ne sont pas l’œuvre des parents et grands parents des gamins de 15 /16ans qui viennent sur les plateaux télé, mais de leurs arrières grands parents et ne sont pas en danger. Il faut se calmer avec la mythologie.

Mais notre pays pratique l'immobilisme, et la rue obtient le recul. Ce n'est pas un hasard si de jeunes entrepreneurs partent à l'étranger pour réaliser leurs ambitions.
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  descartes le Lun 14 Mar - 17:10

Je n'ai pas parlé d'immobilisme, la société se doit d'avancer, mais avancer dans le bon sens.... et dans le bon sens pour tous : Or notre société, de plus en plus riche malgré la crise, comprend de plus en plus de riches et de plus en plus de pauvres, les inégalités sociales s'accroissent, et ce n'est pas ce que je veux pour mes enfants et petits-enfants ... Je leur ai appris la responsabilité, mais pas la pauvreté, tout en étant d'accord sur le fait que ceux qui se prétendent les porte parole de la jeunesse ne sont peut-être pas les plus représentatifs .

_________________
A quoi servirait l'intelligence si l'imbécillité n'existait pas !
avatar
descartes


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Phisto le Lun 14 Mar - 18:16

descartes a écrit:tout ne peut pas être dit ou être fait au nom de la sacro-sainte liberté d'entreprendre.... la loi , comme la justice se doit d'être équilibrée (la balance) . Un siècle d'acquis sociaux au prix de sacrifices de vies, parfois, ne peut être sacrifié d'un trait de plume au nom de la mondialisation qui voudrait que nous nous alignions sur les plus pauvres.
De toute façon, Descartes, ni toi ni moi qui ne voyons  pas les choses de la même façon ne pourront façonner l’opinion et personne n’a envie de nous écouter….
Et ce n’est pas au monde se s’adapter à ce que les français désirent, mais ce ne peut être qu’aux français de s’adapter à une politique qui fera les lois et façonnera une économie qui fonctionnera tout autrement que celle que nous avons connue jusque là…
La France ne pèse pas lourd en matière d’économie à l'échelle de la planète et de moins en moins….

Les héritiers que nous sommes ont vendu, les terrains, la maison et en sont maintenant à vendre les meubles qui nous restent encore!….
Le jour où nos entreprises ne seront plus à nous, la question du partage des richesses et de l’égalité entre riches et pauvres ne se posera même plus, car nos héritiers et descendants ne seront que les larbins des nouveaux proprios….. 
Alors donner à nos jeunes de faux espoirs ne fera qu’accélérer un processus déjà en marche …..

_________________
La difficulté attire l’homme de caractère,  car c’est en l’étreignant qu’il se réalise lui même
avatar
Phisto


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Lisa le Lun 14 Mar - 18:30

L'affaire a été fort mal vendue. Avant même que les modifications soient connues, on nous a dit: ce sera un 49.3 si besoin, ce qui ne démontre pas une volonté de dialogue évidente. Donc appel à manifs, et maintenant, Valls ne sait plus comment calmer la fronde.

Les jeunes au chômage se voient sans avenir. C'est peut-être avec eux qu'il fallait discuter en direct.

Les étudiants pourraient réclamer une meilleure adéquation entre leurs désirs et les débouchés. Il suffit de voir le nombre d'étudiants entrant en fac de médecine, sachant que plus de la moitié d'entre eux ne passera pas en 2eme année.

Le Bac et la Fac pour tous, mais pour quels résultats? Les jeunes qui se retrouvent comme ceux, ex 1ere année de médecine, sans rien: que deviennent-ils?
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  descartes le Lun 14 Mar - 18:39

Sauf que, si les pouvoirs publics veulent se concerter avec les jeunes, ils n'ont d'autre alternative que de s'adresser à leur représentants qui ne sont pas toujours représentatifs.... C'est alors la fuite en avant... difficile alors d'entamer un début de dialogue ....

_________________
A quoi servirait l'intelligence si l'imbécillité n'existait pas !
avatar
descartes


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Lisa le Lun 14 Mar - 19:13

C'est la raison pour laquelle je ne reconnais pas aux étudiants la légitimité de parler au nom de ceux qui ne le sont pas. Il existe des structures, genre AFPA, et les maîtres d'apprentissage peuvent dire la réalité.


Dernière édition par Lisa le Lun 14 Mar - 23:21, édité 1 fois
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  grabier le Lun 14 Mar - 20:12

Lisa a écrit:C'est la raison pour laquelle je ne reconnais pas aux étudiants la légitimité de parler au nom de ceux qui ne le sont pas. Il existe des structures, genre AFPA, et les maîtres d'apprentissage sont peuvent dire la réalité.
up

_________________



Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n'est pas victime. Il est complice!




George Orwell
avatar
grabier


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Fred Carpe le Lun 14 Mar - 21:13

J'attends encore qu'on m'explique quels seront les réculs sur nos acquis (éventuellement) contenus dans cette loi, j'ai beau chercher mais à part les slogans syndicaux et les cris d'orfraie de la gauche de la gauche je ne trouve rien de concret nulle part ...

_________________

« Il y a deux jours dans une année où l’on ne peut rien faire. Ils s’appellent hier et demain. Pour le moment, aujourd’hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre». 






avatar
Fred Carpe
Administrateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Lisa le Lun 14 Mar - 23:22

grabier a écrit:
Lisa a écrit:C'est la raison pour laquelle je ne reconnais pas aux étudiants la légitimité de parler au nom de ceux qui ne le sont pas. Il existe des structures, genre AFPA, et les maîtres d'apprentissage peuvent dire la réalité.
up

Merci.


Dernière édition par Lisa le Lun 14 Mar - 23:25, édité 1 fois
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Lisa le Lun 14 Mar - 23:24

Fred, 

Les fameux acquis dont la gamine de 16ans est venue parler sur le, plateau de Bfm

Toujours les mêmes pour que rien ne change. Ça me fait penser à une blague du Vieux Bedos, disant:

"La CGT, ça c'est un syndicat! Si on trouvait un remède contre le cancer, il trouverait moyen de faire grève parce qu'on leur enlève leur outil de travail! "

E.Lechiffre fait l'analyse suivante de la nouvelle version: "il y 2 cocus: les chômeurs et les TPE , PME."
———————————
Fais gaffe Fred, tu ne vas pas tarder à avoir une manif, si le goûter n'est pas à l'heure!
avatar
Lisa


Revenir en haut Aller en bas

Re: La loi travail.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum