Syrie – Bombardements d’écoles en Syrie: les faux médiatisés … les véritables cachés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Syrie – Bombardements d’écoles en Syrie: les faux médiatisés … les véritables cachés

Message  MiMi le Dim 30 Oct - 4:54

https://sansapriori.net/2016/10/29/1276-syrie-bombardements-decoles-en-syrie-les-faux-mediatises-les-veritables-caches/

La communauté internationale lance une nouvelle attaque informative contre la Russie, qui serait responsable du bombardement d’une école dans le village de Hass, dans la province de Idlib. Comme la Russie a suspendu les vols dans la province de Alep, il a bien fallu trouver autre chose. Le problème est que des images prise par drone après le soi-disant bombardement montre que l’école est toujours là ... A cette énième provocation, la Russie a répondu par un dossier détaillé des violations de leurs obligations par les Etats Unis et la coalition, dont vous trouverez une traduction en français ici.







Vendredi 28 octobre 2016 – Karine Bechet-Golovko
La France et les États Unis, main dans la main, accusent en bloc la Russie et/ou Assad, peu importe, d’avoir bombardé, dans la région d’Idlib tenue par cette opposition modérément armée, une école causant la mort de 22 enfants et 6 enseignants. Jean-Marc Ayrault  déclare:
« Qui est responsable ? En tout cas, ce n’est pas l’opposition [au régime syrien], car pour bombarder il faut des avions. Ce sont soit les Syriens, le régime de Bachar Al-Assad, soit les Russes »
Il suit ainsi la ligne américaine (lien1), ce qui n’est plus une surprise:
“We don’t know yet that it was the Assad regime or the Russians that carried out the airstrike, but we know it was one of the two,” White House spokesman Josh Earnest said. “Even if it was the Assad regime that carried it out, the Assad regime is only in a position to carry out those kind of attacks because they are supported by the Russian government.”
L’information est devenue virale, reprise par tous les grands médias, après déclaration d’UNICEF(lien2) qui n’a pas vérifié la source puisque cela venait des fameux casques blancs et une demande d’enquête internationale par Ban Ki-moon est proférée. Pour autant de grands doutes surgissent quant à l’existence même de cette attaque aérienne, comme le démontre le ministère de la défense russe. Son porte-parole, I. Konachenko  (lien3) déclare:

« Le 27 octobre, «un [drone] UAV a été envoyé dans la zone [d’Idlib] pour réaliser des photographies digitales détaillées»aucun signe de «dégâts sur le toit de l’école, ou de cratères de frappes aériennes autour» » n’a été constaté. « «Nous avons analysé les preuves photo et vidéo de l’attaque supposée. La vidéo publiée dans de nombreuses agences de média occidentales semble consister de plus de dix extraits différents, filmés à différents moments de la journée, et en des résolutions différentes qui ont été éditées en un seul clip»







Voici l’une des images publiées par le ministère de la défense russe:

En ce qui concerne, la photo virale publiée par l’AFP:

«La photographie publiée par l’AFP montre qu’un seul mur de l’école est endommagé et que tous les bureaux dans la salle de classe sont en place. La cloison extérieure que l’on voit à travers le trou n’a pas de trace de dommage de fragments de bombes. Dans une véritable frappe aérienne, cela est physiquement impossible ; le mobilier aurait été balayé par l’explosion, et il y aurait eu des marques de dégâts sur les murs de la classe et la cloison extérieure.»








Mais il semblerait que les structures américaines et satellites n’aient pas particulièrement envie de chercher plus loin. Le but est simple: il faut créer un tribunal pénal international, c’est devenu une idée fixe. Et l’on retrouve toujours la même méthode de manipulation de masse. Il faut un gros scandale international imputé a priori soit à la Russie, soit à ses alliés, pour renverser la situation sur le terrain. Mais cette fois-ci, ça ne marche plus. La Russie reste combative.
La porte-parole du Ministère des affaires étrangères, M. Zakharova (lien4), a très bien résumé la technique employée:

Chaque conflit commence toujours avec en premier lieu le lancement d’une campagne d’information, ensuite interviennent les ONG, qui signent une pétition ou une autre, en laquelle croient les gens puisque ces organisations sont non-gouvernementales, ensuite ils préparent une décision qui doit être exécutée.







C’est le scénario utilisé contre la Lybie, il est repris et affiné par l’expérience contre la Syrie. Mais ici aussi, la réaction est plus forte. La Russie a envoyé à l’ONU tout un document retraçant les violations de ses obligations par les États Unis, ainsi que tous les sites civils qui furent touchés par la coalition, datés et documentés. Voici la traduction du résumé publié sur le site du ministère (liens5) des affaires étrangères russes.


Et toc dans dents des amerloque avec leurs mensonges leurs fausses preuves

_________________
:mimi :chatcoeur


Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats
avatar
MiMi


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie – Bombardements d’écoles en Syrie: les faux médiatisés … les véritables cachés

Message  anouk le Dim 30 Oct - 12:24



Indignation internationale

Le bombardement d'une école mercredi dans la province d'Idlib, dans le nord de la Syrie, qui a tué 22 enfants et 6 enseignants a soulevé un tollé international et envenimé les relations entre la Russie et le monde occidental.
Radio-Canada avec Agence France-Presse et Reuters

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2016/10/27/004-bombardement-ecole-syrie-enfant-crime-guerre-tue-france-onu-unicef.shtml
avatar
anouk


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie – Bombardements d’écoles en Syrie: les faux médiatisés … les véritables cachés

Message  morticia le Dim 30 Oct - 13:03

La Russie, qui soutient militairement le régime de Bachar Al-Assad depuis un an, a annoncé jeudi qu'il n'y aurait pas de répit dans sa participation à l'offensive d'Alep, dénoncée par les États-Unis et l'Union européenne.
 - Moscou, en s'alliant aux forces pro-Assad dans leur entreprise de reconquête d'Alep-Est, a torpillé la recherche d'une solution diplomatique à la guerre civile syrienne.


« Ce qu'Assad et la Russie font à Alep est bouleversant.....« Ce qu'ils font, c'est un cadeau à l'État islamique et à Al-Nosra, des mouvements qu'ils prétendent vouloir éradiquer Crying or Very sad









L'organisation Save the Children dénonce l'utilisation de bombes antibunker à Alep, mettant en danger les enfants qui fréquentent les écoles souterraines.


Ces bombes pénètrent a 5/6 mètres sous terre ....là où se trouvent des écoles .


En une semaine, les bombardements ont fait des centaines de morts dans les quartiers d'Alep sous contrôle de la rébellion.

Coupés du monde extérieur, ses habitants, dont le nombre est estimé à 250 000, survivent dans des conditions extrêmes. Les quelque 30 médecins encore sur place sont débordés, et les deux principaux hôpitaux du secteur, cibles de bombardements mercredi, ne fonctionnent plus.
( Reuters )



*******************************


Qu'ajouter a cette barbarie , a cette honte ..........


Et a l'instant cette info .........


" ......  Selon des médias locaux, des rebelles seraient à l'origine de l'attaque, perpétrée dans un quartier contrôlé par le gouvernement syrien dans l'est d'Alep. Environ 35 personnes auraient été en contact avec les substances libérées lors de tirs d'obus contenants des gaz toxiques.............."
avatar
morticia
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie – Bombardements d’écoles en Syrie: les faux médiatisés … les véritables cachés

Message  MiMi le Lun 31 Oct - 2:58

donc ce n'est pas la russie mais les rebelles comme cela a été dit dans mon article la  russe n'a JAMAIS tuer de civils
 
c'est à croire que certain ici ne lisent ce qu'ils veulent lire c'est pathétique dans mon article ecrit noir sur blanc avec preuve mais non ce sont les russe 
Paris accuse Moscou
« Qui est responsable? En tout cas, ce n'est pas l'opposition puisque pour bombarder il faut des avions », a affirmé jeudi, à Paris, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, lors d'une conférence de presse.
cela ne m 'étonne pas de la part d'un connard accuser sans aucune preuve 

_________________
:mimi :chatcoeur


Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats
avatar
MiMi


Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie – Bombardements d’écoles en Syrie: les faux médiatisés … les véritables cachés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum