Hymne à la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hymne à la vie

Message  Lorelei le Dim 1 Jan - 13:03


La vie est une chance, saisis-la.
La vie est beauté, admire-la.
La vie est béatitude, savoure-la.
La vie est un rêve, fais-en une réalité.
La vie est un défi, fais-lui face.
La vie est un devoir, accomplis-le.
La vie est un jeu, joue-le.
La vie est précieuse, prends en soin.
La vie est une richesse, conserve-la.
La vie est amour, jouis-en.
La vie est un mystère, perce-le.
La vie est promesse, remplis-la.
La vie est tristesse, surmonte-la.
La vie est un hymne, chante-le.
La vie est un combat, accepte-le.
La vie est une tragédie, prends-la à bras-le-corps.
La vie est une aventure, ose-la.
La vie est bonheur, mérite-le.
La vie est la vie, défends-la.
Mère Térésa

_________________
"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux" Gandhi

avatar
Lorelei
Webmaster


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hymne à la vie

Message  morticia le Dim 1 Jan - 13:15

Quoiqu'on en dise .............Mère Thérésa ... coeur coeur coeur merci
avatar
morticia
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hymne à la vie

Message  descartes le Dim 8 Jan - 19:30

nous autres, pauvres mortels ne connaîtrons jamais rien d'autre que la vie, et même si c'est un film qui se termine toujours mal, c'est le seul que nous connaîtrons, alors profitons-en avant l'hypothétique suite dans l'au-delà ....

_________________
A quoi servirait l'intelligence si l'imbécillité n'existait pas !
avatar
descartes


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hymne à la vie

Message  grabier le Dim 8 Jan - 20:07

descartes a écrit:nous autres, pauvres mortels ne connaîtrons jamais rien d'autre que la vie, et même si c'est un film qui se termine toujours mal, c'est le seul que nous connaîtrons, alors profitons-en avant l'hypothétique suite dans l'au-delà ....

Hypothétique , c'est bien le mot..
A moins que:

L’instant d’éternité

Pourquoi cette impression de paradis perdu
Sans espoir de retour, du moins dans cette vie
Pourquoi ces souvenirs, pourquoi la nostalgie
Des amours entrevues puis à jamais perdues
Pourquoi la nostalgie, pourquoi l’indifférence
Qui me font des jours noirs et englués d’ennui
Des soirs toujours les mêmes, suivis des mêmes nuits
Et des mêmes aurores dénuées d’espérance

Pourquoi ce ciel si bas, pourquoi cette tristesse
Ce soleil incertain, chiche de sa chaleur
Quand je le voudrais fort, violent, dominateur
Prodigue de sa force et de son allégresse
Pourquoi ces paysages qui peuplaient mon enfance
Ont soudain rétréci comme peau de chagrin
Je les voyais si grands, je les trouve mesquins
Ils étaient écrasants, ils sont sans importance

Pourquoi sous ce grand arbre où je venais m’asseoir
Je ne retrouve plus l’enivrante saveur
De ses fruits généreux, ni l’odeur de ses fleurs
Ni ce parfum d’humus qui montait dans le soir
Pourquoi ce ruisseau fou qui courait dans les prés
Torrent tumultueux à la clarté joyeuse
N’est plus qu’une rigole où traîne une eau fangeuse
Où nul moulin d’osier ne chante désormais

Si l’age d’or existe il s’appelle l’enfance
Pour qui tout avenir a nom éternité
Puis vient le temps des doutes et des réalités
Le dernier quart arrive précédant l’échéance
Et puis tout devient clair l’espace d’un instant
Qui peut en dire la cause ? Elle nous reste inconnue
Le temps soudain s’arrête, la mort n’existe plus
Tout devient allégresse, il n’y a plus de temps
La vérité est là, mais reste insaisissable
Puis elle fuit aussitôt nous laissant hébété
Il dure le temps d’un flash l’instant d’éternité
Il est imprévisible et n'est pas programmable

LN (1986)

_________________



Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n'est pas victime. Il est complice!




George Orwell
avatar
grabier


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hymne à la vie

Message  morticia le Lun 9 Jan - 9:03

Infinie tristesse.......... peur

......./.....Pourquoi la nostalgie, pourquoi l’indifférence
Qui me font des jours noirs et englués d’ennui
Des soirs toujours les mêmes, suivis des mêmes nuits
des mêmes aurores dénuées d’espérance.../....


Je suis bête .

Un mot , un sourire , un pleurs ..une odeur....une fleur fanée et zou .........je deviens ce que j'ai lu , vu , entendu . toctoc

Ce magnifique poème venant d'un anonyme je pense.........me va droit au coeur ....c'est drôle .....ma vue est floue pasmafote koi

:wuuw flower cbeau
avatar
morticia
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hymne à la vie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum