LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  Sedna le Mer 11 Jan - 13:34

Il y a des mots, des expressions, qu'on n'entend plus ou qu'on
emploie moins.
Ils arrivent exténués, à la fin du deuxième millénaire.
Le siècle, qui a commencé depuis 15 ans maintenant, risque de
leur être fatal.
Conservez-les, un jour viendra peut-être où on ne les trouvera
plus dans aucun dictionnaire, si ce n'est du vieux français...


Quelques exemples :

*INCULPATION ­*
A été expurgé du Code Pénal au profit de "mise en examen". Cela afin d'éviter une infamante présomption de culpabilité. Être "en examen" ne présage pas du résultat de l'examen. Aujourd'hui quand quelqu'un est MIS EN EXAMEN, on doit toujours insister sur le fait que cela ne préjuge pas de sa culpabilité ? Comme du temps où il aurait été "inculpé".
*INSTITUTEUR* ­
Longtemps remplacé par "MAÎTRE D'ÉCOLE". Il tend à disparaître par sa dissolution dans le concept fourre-tout de l'enseignement, au bénéfice de " PROFESSEUR des ÉCOLES "
*MAÎTRESSE* ­
Ne pas assimiler à la version féminine d'instituteur.....ce serait une
" professeure des écoles ". Les maris n'ont plus de maîtresse mais une " amie ".
Les épouses conservent parfois l'amant, mais seulement à cause de la connotation romantique : les moins romantiques n'ont qu'un ami aussi.

*MORALE* ­
A force d'être inemployée a disparu. Ne demeure que "ordre moral", mais attention : connoté de « fascisme »
Toutefois personne ne se réclame du " désordre moral ".
La morale n'est plus enseignée, elle est remplacée par " éducation à la citoyenneté "

*MOURANT* ­
Il n'y a plus de mourant mais des malades en " phase terminale ". Afin d'éviter une regrettable confusion ne dites pas à votre fils qu'il est en terminale mais qu'il va passer son bac ! Pour désigner un mort, doit-on parler d'un individu " en phase terminée" ?
*PATRIOTE* ­
Totalement absent du vocabulaire politique et civique. Désigne aussi un bon citoyen américain et un missile américain.
*PATRON* ­
Nous n'en avons plus, ni même des chefs d'entreprise, mais des DIRIGEANTS D'ENTREPRISE.
Le CNPF (C N du patronat français) en a pris acte en devenant le MEDEF.
Seuls quelques cégétistes utilisent encore le terme de " patron " ce qui prouve bien qu'il est désormais péjoratif...
*PAUVRE* ­
N'existe plus. C'est un "défavorisé", un "plus défavorisé", un "exclu", un "S.D.F." à la rigueur un " laissé pour compte ".
Dans les années 80, il subsistait uniquement dans l'appellation
" nouveau pauvre ".... ce fut le chant du cygne.

*PROVINCE* ­
Dire "en RÉGION". On ne dit plus du "provincial" mais du" RÉGIONAL".
*RACE* ­
A été abolie au profit " d'appartenance ethnique ". Sinon, vous êtes raciste, fasciste, nauséabond, …
On peut néanmoins dire "black" en anglais et en banlieue.

*SERVANTE, BONNE ­*
Aujourd'hui c'est une " employée de maison ". Quand elle s'occupe de vieux ..... pardon de " personnes âgées "......elle devient
" auxiliaire de vie ".

*SÉQUESTRÉ* ­
Aucun cadre, aucun chef d'entreprise n'est séquestré, il est " retenu contre son gré ".
*VANDALE ­*
A laissé place à " jeunes en colère " au " paysans en colère ". L'ampleur des dégâts distingue les vandales des autres.
*VANDALISME* ­
Impolitesse, injures, agressions, bris de matériel, racket sont regroupés sous le terme " incivilités ".
On ne dira plus que ce sont des "sales gosses" mais qu'ils " manquent de civilité ".


*VOYOU* ­
En voie d'extinction. On ne connait que des individus connus des services de polices, des " récidivistes, des " multi-délinquants ". Un nouveau casse tête pour dire les choses simplement.         
 

les campings ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de Franck Dubosc en moule-boules ou de Roger et Ginette à l’apéro avec casquette Ricard et claquettes Adidas. Donc les professionnels de la branche demandent que l’on dise désormais *hôtellerie en plein air*

  nos enfants apprennent à manier *l’outil scripteur* au lieu de tenir un crayon.

 l’élève n’apprend plus à écrire mais à *maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres*.

Il n’y a plus de dictée mais une *vigilance orthographique*
 
Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie :
La « personne en cessation d’intelligence » autrement dit, le con.
avatar
Sedna
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  grabier le Mer 11 Jan - 14:49

Génial ..!
En fait tout a commencé il y a déja pas mal de temps, avec les femmes de ménages qui sont devenues des "techniciennes de surface"...après les manoeuvres devenus "Ouvriers Spécialisés" les caissières "Hotesses d'accueil"  etc...


“Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent.




Chaque année, de moins en moins de mots, et le champ de la conscience de plus en plus restreint.




Ne voyez-vous pas que le véritable but du novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin, nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n'y aura plus de mot pour l'exprimer.

Georges Orwell 1984


Dernière édition par grabier le Mer 11 Jan - 15:02, édité 1 fois

_________________



Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n'est pas victime. Il est complice!




George Orwell
avatar
grabier


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  Alphabravo le Mer 11 Jan - 15:01

Ben oui...
Le pire, c'est que les initiateurs de cette nouvelle façon de penser et de s'exprimer se reproduisent plus vite que les vieux croûtons attachés à notre belle langue française...

Qu'il y ait des substantifs nouveaux désignant des objets nouveaux, c'est tout à fait normal, mais que des farfelus, souvent issus de la gent enseignante ou de la calamité politique, nous imposent, petit à petit, jour après jour, des mots ou expressions absolument grotesques, devrait être puni d'emprisonnement, voire même de stérilisation !

Ceci n'est pas sans rappeler, chez Molière, les "commodités de la conversation"...

Bon, tout n'est pas à jeter aux ordures, il y a des expressions souvent amusantes, parfois cruelles, qui valent leur poids de cacahuètes !

En voici trois qui m'appartiennent, mais ne me rapportent même pas des droits d'auteur...
- le beugnot casqué - François Hollande
- le foutriquet de Saône et Loire - Arnaud Montebourg
- la mégère du Poitou - Ségolène Royal
avatar
Alphabravo


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  morticia le Mer 11 Jan - 18:18

Alors là..........je me régale !!!   wai

Que c'est amusant ce petit récapitulatif !!  

C'est si vrai en plus et ça m'agace souvent ..........surtout quand on décrit des personnes ; sourdes = mal entendantes ........aveugle = mal-voyante ...il n'y a plus de tapette ni de pédés mais bien des Homos....des invertis .....des gays .  :siffler
Exit les  filles-mères .......elles sont tout simplement des mères célibataires voyons !  

Il existe sans doute une infinité de ces " circonvolutions " ridicules  

ET si en France on commençait a appeler les nombres par le mot qui correspond plutôt que de faire des additions !! Hein ??

60 plus  10  =  70....SEPTANTE ....  

80 PLUS  15  =  NONANTE  CINQ....

Etc...........etc.........

Pourquoi faire simple quand on peut compliquer les choses s'pas !!!   :rireniais  

Il y a ce de ces aberrations que je n'arrive a comprendre    :chubby  :timide

BON , tout ça me donne faim moi ...........


Tiens ..me revient cette phrase de Colette :...........

:ecrire .../.......  “La langue française est une noble gueuse, elle ne souffre pas qu'on l'enrichisse malgré elle.”.../.... :cocorico:  :vivaB
avatar
morticia
Modératrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  grabier le Mer 11 Jan - 18:34

ET si en France on commençait a appeler les nombres par le mot qui correspond plutôt que de faire des additions !! Hein ??

60 plus  10  =  70....SEPTANTE ....  

80 PLUS  15  =  NONANTE  CINQ....



Tapatort.... mdrrr


Je ne me souviens plus où j'avais lu quelque chose à propos de cette aberration

Il y avait une explication bien entendu..
Mais ça ne disait pas que les francophones belges et suisses avaient tort de s'y prendre autrement...

_________________



Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n'est pas victime. Il est complice!




George Orwell
avatar
grabier


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  Phisto le Ven 13 Jan - 15:41

Et les partisants du franglais que dénonçait Jean Nocher à son époque qui prétendaient utiliser les mots anglais, étant plus courts... 
C'est grâce à ces snobinards que ces changements progressent à toute vitesse!.... Rolling Eyes   
 
Et les "malcomprenants" personne en parle?.....tong
Malcomprenants:.........(Cette expression m'appartient)....
Moi aussi je n'en réclame pas les droits d'auteur!.....mdrrr

_________________
La difficulté attire l’homme de caractère,  car c’est en l’étreignant qu’il se réalise lui même
avatar
Phisto


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  descartes le Sam 14 Jan - 13:44

Heureusement racaille et karcher subsistent !

_________________
A quoi servirait l'intelligence si l'imbécillité n'existait pas !
avatar
descartes


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  descartes le Sam 14 Jan - 13:59

Phisto a écrit:Et les partisants du franglais que dénonçait Jean Nocher à son époque qui prétendaient utiliser les mots anglais, étant plus courts... 
C'est grâce à ces snobinards que ces changements progressent à toute vitesse!.... Rolling Eyes   
 
C'est pas toi qui te plaignait il n'y a guère de ne plus avoir accès aux smiley's ?   http://www.votreforum.net/t4457-pas-de-smiley#54106

Les langues d'origines telles que le français que toi et moi nous "causons" seront bientôt des langues mortes réservées aux érudits. Rappelle-toi de la bible et de la tour de Babel. Avec les échanges internationaux de plus en plus fréquents, nous nous acheminons vers un volapük (ou espéranto) moderne, compris et parlé par tout le monde... et les anglais n'ont pas été les derniers à nous chipper nos expressions gauloises (honni soit qui mal y pense) . Faut-il s'en offusquer ou s'en réjouir ? Je pense qu'il y aura de plus en plus un hiatus entre la langue parlée et la langue de molière ... bon, si cela sert à rapprocher les peuples .....

_________________
A quoi servirait l'intelligence si l'imbécillité n'existait pas !
avatar
descartes


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  grabier le Sam 14 Jan - 15:32

Les langues sont appelées à se "rétrécir"...jusqu'à disparaitre au profit d'un "volapuk" ou "espéranto nouveau" comme tu le dis. ce qui ne veut pas dire pour autant que ceux qui le pratiqueront se comprendront mieux.
Mais tel n'est pas le but.. Bien au contraire. Plus le langage sera "rétréci" et plus il sera  ambigu
Je ne peux pas m'empêcher de penser au "Novlang" d'Orwell

La guerre, c’est la paix.
La liberté, c’est l’esclavage.
L’ignorance, c’est la force.




“Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent.”



Nous y sommes..ou presque green

_________________



Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n'est pas victime. Il est complice!




George Orwell
avatar
grabier


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES MOTS QUI DISPARAISSENT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum